Pollution : courir à Paris devient dangereux

Sport jogging courseDe nombreux joggeurs parisiens souhaitaient profiter du lundi férié pour s’adonner à leur pratique sportive, mais un nouvel épisode de pollution aux fines particules est venu contrecarrer leur projet. La Préfecture de Paris a en effet recommandé de limiter les activités sportives intenses ce week-end.

Les joggeurs parisiens du dimanche, ou en l’occurrence du lundi, ont vu leur pratique sportive perturbée ce week-end par un nouvel épisode de pollution aux fines particules. Si cette pollution continue de sévir dans le ciel de la capitale, la qualité de l’air a pourtant tendance à s’améliorer, le niveau d’alerte s’étant transformé en simple information.

Compte tenu des informations récoltées par Airparif, la Préfecture de Paris a donc de nouveau recommandé de limiter les activités physiques intenses dans les rues de la capitale ce week-end. Une recommandation logique mais qui intervient à quelques jours du Marathon de Paris qui devrait voir affluer des dizaines de milliers de coureurs dans les rues de la capitale.

Un problème qu’on doit regarder en face

Invitée dimanche sur BFM-TV la ministre de l’Ecologie, Delphine Batho reconnaissait qu’on “a aujourd’hui un problème de qualité de l’air, notamment du fait des vieux véhicules diesel qui émettent beaucoup de particules, et c’est un problème qu’on doit regarder en face“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter