Alcool: un bond de 30% du nombre d’hospitalisations

Alcool binge drinkingA l’occasion des journées de la Société française d’alcoologie qui se tenaient à Paris en fin de semaine dernière, les experts ont révélé que le nombre de personnes admises à l’hôpital pour une pathologie liée à l’alcool a augmenté de 30% en trois ans. L’éthylisme constitue aujourd’hui un des premiers motifs d’hospitalisation médicale et touche désormais de plus en plus de jeunes.

Les hospitalisations liées à l’alcool explosent en France. Le rapport de la Société française d’alcoologie révèle en effet qu’en 2011, 400.000 personnes ont été hospitalisées pour une pathologie liée à l’alcool : cirrhose, hépatite ou coma éthylique… L’éthylisme constitue donc aujourd’hui, l’un des principaux motifs d’hospitalisation médicale, loin devant le diabète ou les maladies cardiovasculaires. “Nous avons été très surpris par ces chiffres, d’autant qu’ils sont sûrement minimisés. Car ne sont comptabilisés que les patients où la problématique alcoolique a été détectée lors de l’admission”, confient à Francetv Info les deux auteurs du rapport, les addictologues François Paille et Michel Reynaud.

Des patients de plus en plus jeunes

Le nombre d’hospitalisation a bondi de 30% ces trois dernières années mais concerne le plus souvent des séjours de très courte durée, inférieurs à deux jours. “Si on se penche sur l’âge des patients hospitalisés, on s’aperçoit que ceux qui viennent pour une alcoolisation aiguë, comme un coma éthylique, ont en moyenne 35 ans. Ceux qui viennent consulter pour une dépendance ont en moyenne 50 ans. Et ceux qui viennent pour des complications, type cirrhose ou cancer, ont en moyenne 56 ans. On constate donc une évolution logique qui doit être endiguée à la base”, expliquent les médecins. Le Binge Drinking, pratique de plus en plus courante chez les jeunes et qui consiste à boire le plus d’alcool dans un minimum de temps, est alors pointé du doigt. “Certains patients de moins 25 ans sont fortement atteints, ce qu’on ne voyait pas il y a encore dix ans”.

 

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter