L’EFSA joue la carte de la transparence

L’EFSA a annoncé hier le lancement d’une initiative majeure destinée à faciliter l’accès aux données pour renforcer la transparence dans l’évaluation des risques. Ce programme, qui sera développé en coopération avec les partenaires et les parties intéressées de l’Autorité, se penchera sur la façon et la mesure dans laquelle les données techniques utilisées dans les évaluations des risques pourraient être mises plus largement à la disposition de la communauté scientifique et des parties intéressées au sens large.

Le projet s’inscrit dans le cadre de l’engagement continu de l’EFSA envers l’ouverture et il fait suite à des recommandations contenues dans une évaluation indépendante ayant été réalisée sur les performances de l’Autorité et portant sur l’amélioration de la transparence dans ses processus décisionnels. La stratégie scientifique de l’EFSA, elle aussi, met en lumière l’importance pour l’Autorité de jouer un rôle de premier plan pour rendre les données scientifiques pertinentes plus accessibles à toutes les parties intéressées.

Des données disponibles pour tous

Le directeur exécutif de l’EFSA, Catherine Geslain-Lanéelle, estime que “l’évaluation des risques est une science en constante évolution et l’EFSA est toujours disposée à réexaminer ses travaux antérieurs à la lumière de nouveaux éléments scientifiques solides qui apporteraient de nouvelles perspectives susceptibles d’avoir un impact sur les conclusions précédentes de l’Autorité. L’initiative lancée aujourd’hui vise à rendre les données utilisées dans l’évaluation des risques publiquement disponibles et, grâce à ce programme, l’EFSA aidera les scientifiques issus de différents domaines d’expertise à développer la recherche de manière à enrichir, en fin de compte, le corpus de documentation scientifique et offrir ainsi de nouvelles perspectives précieuses pouvant être intégrées dans l’évaluation des risques. Cela renforcera encore les conclusions des évaluations destinées à protéger la santé publique et permettra aussi de consolider la confiance à l’égard des travaux de l’Autorité“.

Transparence et confiance

Cette initiative de transparence s’appuie sur une série de mesures déjà prises par l’EFSA pour  accroître la compréhension de ses activités, renforcer le contrôle exercé par le public et consolider la confiance dans ses travaux. Parmi ces mesures figure notamment un avis clé du comité scientifique sur la transparence dans l’évaluation des risques, ainsi que des mesures subséquentes telles que la publication de la liste complète des études scientifiques et des données inédites sur l’aspartame lors de l’élaboration du projet d’avis actuel de l’Autorité. L’EFSA a également ouvert les réunions de son comité scientifique et de ses groupes scientifiques à des observateurs externes de manière à promouvoir une meilleure compréhension de la façon dont l’évaluation scientifique des risques est réalisée.

Compte tenu du niveau d’intérêt public, l’EFSA a mis dès hier toutes les données sur le maïs NK603 génétiquement modifié (GM) à disposition du public sur son site internet. Alors que l’Autorité a déjà mis ces données à disposition sur demande spécifique à plusieurs reprises, tout membre de la communauté scientifique ou du public sera désormais en mesure d’examiner et d’utiliser l’ensemble complet des données utilisées dans cette évaluation des risques.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter