• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • PILULE – Des médecins déposent une plainte pour le retrait des 3ème génération

PILULE – Des médecins déposent une plainte pour le retrait des 3ème génération

La Fédération des médecins de France, regroupant des généralistes et spécialistes libéraux, a annoncé hier son intention de déposer une plainte à l’encontre  de l’Agence nationale de sécurité du médicament, l’ANSM, afin d’obtenir le retrait du marché des pilules de troisième génération.

Les pilules de troisième génération continuent de semer le trouble dans le milieu médical. Suspectées de provoquer des troubles emboliques veineux et d’être à l’origine d’AVC chez des jeunes femmes, elles créent le débat. Et, tandis que l’ANSM annonçait la semaine dernière vouloir lancer une concertation sur une éventuelle restriction de la prescription de ces pilules aux seuls spécialistes, c’est aujourd’hui une fédération de médecins qui demande son retrait pur et simple du marché.

Dans un communiqué, la Fédération des médecins de France annonce en effet vouloir “porter plainte contre l’ANSM à propos des pilules de troisième génération“. L’objet de cette plainte, le retrait de leur autorisation de mise sur le marché, l’AMM. “La FMF engage cette procédure afin d’obliger l’ANSM à argumenter clairement sa position au lieu de jouer à la politique du parapluie en laissant en première ligne chaque professionnel de santé au moment où des patients portent plainte“.

La pilule de troisième génération concerne aujourd’hui 2,5 millions de femmes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter