Le recyclage des stocks de pneus usagés à mi-parcours

A mi-parcours d’une mission née en 2008, l’association Recyvalor présente un bilan plutôt encourageant. Les professionnels des pneumatiques ont d’ores et déjà traité 43 sites historiques de stockage de vieux pneus, représentant plus 31 000 tonnes de vieilles gommes collectées.

Sur 61 décharges de pneus usagés, 43 sites de stockage ont été traités par Recyvalor, représentant 4,1 millions de pneus valorisés. Créée en 2008 par la filière professionnelle du secteur regroupant distributeurs, manufacturiers, constructeurs automobiles, l’association affirme avoir déjà collecté la moitié du volume total de vieux pneus en France, estimé à environ 62 000 tonnes.

Une fois collectés, les vieux pneus sont valorisés, le pneumatique redevenant une matière première intéressante pour son élasticité, la solidité de sa structure, son pouvoir drainant, son pouvoir calorifique et sa haute teneur en carbone. Plus des 2/3 (67%) des vieux pneus sont utilisés dans la cimenterie, en tant que combustible, 20% dans la granulation pour les sols sportifs ou les aires de jeux, 10% dans les travaux publics pour les murs de soutènement, ou encore des routes plus silencieuses, et enfin 3% dans la géotechnique.

Encore 31 000 tonnes à collecter et valoriser

Selon les dernières estimations de l’association, plus de 31 000 tonnes de pneus répartis sur 14 sites resteraient encore à collecter. Les sites sont traités en fonction des critères de priorité (risque sanitaire et environnemental notamment) définis par le ministère de l’Ecolgie et l’association Robin des Bois, précise Recyvalor.

En 2013, 4 sites supplémentaires sont d’ores et déjà programmés représentant un total de plus de 350 tonnes pour environ 471 000 de vieux pneus. Les sites qui seront traités l’année prochaine sont ceux du Noyer dans le Cher, d’Argelès sur Mer dans les Pyrénées Orientales, de Notre Dame de Bliquetuit en Seine-Maritime, et de Malay-le-Petit dans l’Yonne.

Si nous regrettons le manque d’engagement de très nombreuses collectivités à nos côtés (…) nous sommes confiants sur notre capacité à obtenir le résultat escompté” assure Bénédicte Barbry, présidente de Recyvalor.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter