Nouveau séisme au Japon et alerte au tsunami

Encore marqué par le violent séisme suivi du tsunami qui avait secoué le pays en mars 2011, le Japon a de nouveau connu cette nuit un violent séisme, d’une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter. Une alerte au tsunami a immédiatement été lancée et une première vague a déjà touché la côte.

A 17h18 heure locale, soit 8h18 GMT, un nouveau séisme a secoué le Japon. D’une magnitude de 7,3, il a été fortement ressenti dans tous le pays, et notamment à Tokyo. L’agence météorologique japonaise a estimé l’épicentre à une dizaine de kilomètre de profondeur au large des côtes nord-est du pays. Mais au-delà du séisme, le pays redoute désormais un nouveau tsunami, comme cela avait été le cas le 11 mars 2011, lorsque le tsunami qui avait suivi la secousse avait fortement endommagé la centrale nucléaire de Fukushima.

L’agence météo a immédiatement lancé une alerte au tsunami sur toute la côte nord-est du pays, sur plus de 500km du nord au sud où des vagues de plus de 2 mètres sont à craindre. Une première vague de près d’un mètre a d’ores et déjà touché la terre à hauteur de la ville d’Ishinimaki.

Prenez de la hauteur

Fortes de l’expérience de mars 2011, les autorités japonaises ont appelé les gens vivants sur la côte à évacuer vers des zones élevées. Pour ce faire, elles ont eu recours au canal radio spécial catastrophe mis en place. Le message a été relayé par les médias. Un présentateur de la NHK, chaine de télé japonaise, répétait par exemple :”souvenez-vous du séisme et du tsunami de l’an passé. Appelez vos voisins et fuyez immédiatement vers les hauteurs“.

Quant aux centrales nucléaires, zones sensibles après la catastrophe de Fukushima, elles semblent ne pas avoir souffert des secousses de cette nuit.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter