Compléments alimentaires: UFC-Que-Choisir alerte sur la levure de riz rouge

L’UFC-Que-Choisir révèle le danger inhérent à la consommation d’un complément alimentaire vendu en pharmacie, parapharmacie et Internet, et destiné à faire baisser le cholestérol : la levure de riz rouge.

Dans son numéro de décembre de Que Choisir Santé, l’UFC-Que-Choisir s’inquiète de la consommation de levure de riz rouge pour faire baisser le taux de cholestérol. Après avoir analysé une dizaine de produits,  l’association de consommateurs constate que la molécule “monacoline K”, préconisée pour faire baisser son cholestérol, n’est présente qu’en très faible quantité dans la majorité (80%) des compléments.

Soit trop, soit pas assez…

Mais plus grave encore,  à l’inverse, 20% des compléments testés contiendraient une dose très supérieure à 10 milligrammes par jour de monacoline K, faisant passer le complétement alimentaire dans la catégorie des médicaments délivrés uniquement sur ordonnance, alors qu’ils sont aujourd’hui proposés en vente libre.

Selon l’UFC-Que-Choisir, des compléments alimentaires de ce type contiendraient également des “toxines potentiellement dangereuses pour les reins”. Or, aucun avertissement ne figure sur la plupart des boites.

L’association demande alors aux autorités sanitaires d’analyser le danger présenté par ces compléments alimentaires à base de levure de riz rouge et surtout, d’interdire ceux dont la teneur en monacoline K est supérieur à 10 mg. Elle demande également de retirer toute mention relative au cholestérol sur les autres.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter