Quand le climat s’emballe dans le sud-est de la France…

C’en est fini de l’été indien et depuis samedi, une vague de froid s’est abattue sur la France. Météo France a même dû placer plusieurs départements du sud-est de la France en vigilance orange compte tenu des vents violents qui étaient attendus sur la région. Si aujourd’hui, l’alerte est levée, le sud fait aujourd’hui le bilan des dégâts.

La vague de froid qui s’est abattue sur le sud-est de la France ce week-end est à l’origine de plusieurs perturbations dans la région. Tandis que deux personnes sont portées disparues, un enfant de 12 ans à Porquerolles et un véliplanchiste de 26 à Valras, un ferry de la société nationale maritime Corse Méditerranée, a quant à lui rompu ses amarres dans le port de Marseille. Le mauvais est également à l’origine de nombreuses coupures d’électricité et de l’annulation du très attendu “olympico”, le match de foot OM-OL qui devait se tenir au stade vélodrome de Marseille dimanche soir.

Le mauvais temps serait donc responsable de la disparition d’un jeune garçon, un britannique de 12 ans, qui était parti faire du vélo samedi vers 18h, sur l’île de Porquerolles. Malgré les recherches menées par une quarantaine d’hommes de la sécurité civile, et les centaines de sauveteurs qui ont quadrillé la zone, l’enfant n’a toujours pas été retrouvé. Seul son vélo et une de ses chaussures ont été découverts en bordure d’une plage de l’île.

Le Napoleon Bonaparte prend l’eau

De même, au large de Valras dans l’Hérault, un véliplanchiste de 26 ans, parti naviguer dans l’après-midi samedi, n’est jamais revenu. Les recherches aériennes, coordonnées par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée, n’ont rien donné.

Les vents qui ont soufflé sur le sud-est, avec parfois des rafales à plus de 130km/h ont causé la rupture des amarres d’un ferry de la SNCM, le Napoleon Bonaparte. Si l’accident n’a causé aucun blessé, les équipes sont à l’?uvre pour tenter de renflouer le ferry qui prend l’eau suite à une brèche. Cette dernière a provoqué “l’inondation de deux compartiments étanches” explique la SNCM.

Le mauvais temps est également à l’origine de coupures d’électricité. ERDF souligne que des dizaines de milliers de foyers  ont été privés d’électricité dans la Drôme, en Ardèche, mais aussi en Savoie, Haute-Savoie, Isère, et dans la région d’Aix-en-Provence.

La situation semble toutefois beaucoup plus calme aujourd’hui, et météo France a levé toute alerte dans le pays.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter