Premières Journées parlementaires écologistes de l’histoire politique

Au lendemain d’une conférence environnementale qui a satisfait une majorité d’entre-eux, les écologistes vont tenir aujourd’hui et demain leurs premières journées parlementaires à Nantes. Une étape historique dans la vie politique du parti.

C’est une première :  les écologistes vont  se réunir lors de leurs premières journées parlementaires aujourd’hui et demain à Nantes. Avec 17 députés élus lors des dernières élections législatives, Europe Ecologie – Les Verts a ainsi pu constituer le premier groupe parlementaire de l’histoire du parti qui compte également 12 sénateurs, 16 eurodéputés et 2 ministres. Ce relatif succès parlementaire (ils espéraient une trentaine de députés), résulte de l’accord électoral conclu avec le PS lors de la dernière campagne présidentielle.

Une liberté d’expression limitée?

La première journée sera alors consacrée au travail interne, et mardi, les discussions seront ouvertes au public, avec la participation de certains ministres du gouvernement Ayrault dont Delphine Batho, la ministre de l’Ecologie et Cécile  Duflot en charge du Logement. Parmi les thèmes abordés, “la crise industrielle et les enjeux territoriaux“, ou encore “la revalorisation du rôle des Parlements“.

Les débats risquent également d’être houleux en interne autour de la question du vote du traité de budget européen. Tandis que Alain Vidalies, le ministre des Relations avec le Parlement avait reconnu la “liberté d’expression” du groupe écologiste, il avait écarté la liberté de “vote” des parlementaires verts. Même s’il était revenu sur ses propos, la querelle autour du traité européen est loin d’être terminée, Noël Mamère, François de Rugy ou encore Jean-Vincent Placé ayant déjà annoncé leur intention de voter contre.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter