Climat : les émissions mondiales explosent les limites fixées

Selon le document présenté par trois groupes de recherche sur le climat hier à Bonn, les émissions de gaz à effet de serre en 2020, pourraient excéder de neuf milliards de tonnes la limite fixée pour contenir le réchauffement de la planète.

Tandis que Bonn accueille actuellement les négociateurs de 180 pays autour de la question climatique, un rapport rédigé par trois groupes de recherche estime donc que les émissions mondiales de gaz à effet de serre devraient excéder en 2020 le plafond fixé pour limiter le réchauffement climatique. Pour rester en-deçà de ce plafond, les émissions de gaz à effet de serre ne devraient pas dépasser les 44 milliards de tonnes en 2020.

Or, selon les chiffres de l’Agence internationale de l’Energie, en 2011, les émissions mondiales ont augmenté de 3,2% pour atteindre 31,6 milliards. Et de nombreux pays ne sont toujours pas prêts à faire les efforts nécessaires pour inverser la tendance. A elle-seule, la Chine connait une hausse de 9,3% de ses émissions. En revanche, les efforts déployés par les Etats-Unis et l’Europe paient puisque leurs émissions ont respectivement baissé de 1,7 et 1,9% en 2011.

Des objectifs trop restreints

Si les experts réunis à Bonn espèrent toujours trouvé un accord pour prendre le relais du protocole de Kyoto qui s’achève à la fin de l’année, dans les faits, l’affaire ne semble pas conclue. Pour Bill Hare, le directeur de Climate Analytics, “il est clair que beaucoup de gouvernements sont loin d’appliquer les politiques qu’ils se sont engagés à mettre en oeuvre, politiques qui ne sont elles-mêmes pas suffisantes pour maintenir la hausse de la température en-dessous de deux degrés“. “Nous avons déjà constaté un écart considérable et les politiques actuelles ont peu de chances de réduire cet écart. En fait, il semble même que c’est le contraire qui se produit“, ajoute-t-il.

Alors que les experts ont fixé la limite du réchauffement de la planète à 2°C, au rythme actuel, ce réchauffement devrait dépasser les 3,5°C. Cela pourrait même être pire si les objectifs de 2020 ne sont pas respectés.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter