La bonne qualité des eaux de baignade européennes

Une bonne nouvelle si vous avez prévu de passer vos vacances à la plage en Europe cet été: 92,1 % des eaux de baignade de l’Union européenne répondent désormais aux normes de qualité minimales fixées par la directive sur les eaux de baignade. Parmi celles-ci, le lac Serpentine à Londres, qui accueillera plusieurs compétitions lors des Jeux olympiques, dont le marathon de nage en eau libre et l’épreuve de natation du triathlon.

Les bons résultats enregistrés par les eaux de baignade européennes sont issus du dernier rapport annuel sur les eaux de baignade établi par l’Agence européenne pour l’environnement  et la Commission européenne, qui détaille pour l’année dernière la qualité des eaux dans plus de 22 000 zones de baignade sur les plages, dans les lacs et les rivières de toute l’Europe.

De son côté, Janez Poto?nik, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, se félicite “de ce que la qualité des eaux de baignade européennes demeure dans l’ensemble élevée et que des améliorations aient eu lieu depuis l’an dernier. La grande majorité des Européens s’intéressent aux questions relatives à la qualité de l’eau et souhaitent être informés à ce sujet. Nous devons donc poursuivre nos efforts pour garantir que nos eaux soient appropriées pour tous les usages légitimes qui en sont faits, qu’il s’agisse des eaux de baignade ou de l’eau potable, et veiller à maintenir en bonne santé l’ensemble de l’écosystème aquatique“.

Des eaux d’excellente qualité

Quant à Jacqueline McGlade, directeur exécutif de l’Agence européenne pour l’environnement, elle précise que “la qualité de l’eau des plages et d’autres lieux de baignade compte parmi les plus grandes préoccupations environnementales des citoyens européens. Mais plusieurs pays connaissent encore des problèmes de pollution par l’agriculture et les eaux usées, aussi devons-nous multiplier les efforts pour garantir à tous une eau propre et salubre“.

Le rapport a constaté que 77,1 % des sites disposaient d’une eau d’excellente qualité, c’est-à-dire répondant aux valeurs guides les plus strictes, ce qui représente un renforcement de 3,5 points de pourcentage par rapport aux données de l’année dernière. Environ 93,1 % des eaux de baignade littorales ont été classées «satisfaisantes» ou conformes aux valeurs impératives moins strictes, soit une augmentation de 1 %. Moins de 2 % des eaux de baignade étaient non conformes.

Une situation qui s’améliore

Les sites de baignade de Chypre, Malte, Grèce et Croatie ont reçu la note «excellent», chacun ayant plus de 90 % de leurs sites satisfaisant aux valeurs guides plus strictes, et le reste satisfaisant aux valeurs impératives. À l’autre extrémité de l’échelle, le pourcentage de sites des Pays-Bas, de la Bulgarie, de la Lettonie, du Luxembourg et de la Belgique conformes aux valeurs guides strictes est relativement faible, notamment en ce qui concerne les eaux intérieures.

En règle générale, la qualité des eaux dans les lieux de vacances estivales les plus populaires en Europe était bonne: plus de 90 % des sites satisfaisaient aux valeurs impératives et plus de 80 % des eaux de baignade d’Espagne, d’Italie et du Portugal étaient d’excellente qualité.

La qualité globale des eaux de baignade dans l’UE s’est nettement améliorée depuis 1990. Le nombre de sites de baignade du littoral ne respectant pas les dispositions de la directive sur les eaux de baignade a chuté, passant de 9,2 % en 1990 à 1,5 % en 2011. En ce qui concerne les eaux intérieures, le nombre de sites de baignade non conformes aux valeurs impératives est passé de 11,9 % en 1990 à 2,4 % en 2011, un des plus faibles pourcentages à ce jour.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter