CARDIOLOGIE – La double peine des séropositifs

Une étude américaine menée par deux professeurs de l’Université de Californie-San-Francisco révèle que les personnes porteuses du VIH présenteraient un risque quatre fois plus élevé de mourir d’une crise cardiaque.

Selon l’étude menée par des chercheurs américains et publiée dans le Journal of the American College of Cardiology, les personnes atteintes du VIH présenteraient quatre fois de risques de développer une “crise cardiaque mortelle”. Pour arriver à cette conclusion, les deux chercheurs ont étudié les cas de  2.860 séropositifs décédés dans les dix dernières années. Et, il apparait que 15% d’entre-eux sont décédés des suites d’un trouble cardiaque.

Par ailleurs, au sein même de ce groupe, 86% des personnes ont succombé à une crise cardiaque soudaine, ce qui représente un chiffre quatre fois plus élevé que pour le reste de la population de San Francisco.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter