Solaire : EDF envisage une reprise de Photowatt

Alors que le fabricant français de panneaux solaires Photowatt est placé en redressement judiciaire depuis le 8 novembre dernier,  EDF a annoncé hier son intention de déposer une offre de reprise de l’entreprise.

Tandis que les offres de rachat doivent être déposées  avant le 10 février, EDF a annoncé hier son intention de déposer son offre de reprise de Photowatt, entreprise fabricant des panneaux solaires  et placée en redressement judiciaire depuis le 8 novembre dernier.  Par ailleurs, hier, Nicolas Sarkozy a indiqué qu’il se rendrait dès mardi prochain chez Photowatt à Bourgoin-Jallieu, où il présentera aux salariés une formule de reprise industrielle grâce à EDF. Selon Le Monde, EDF aurait précisé vouloir maintenir sur site 345 des 440 employés de la société, une proposition de reclassement sera adressée aux autres.

L’emballement spéculatif du marché

Photowatt, société créée en 1979 à Caen, avait  été rachetée en 1997 par la firme canadienne ATS avant de connaitre un développement accéléré  au début des années 2000 et porté ensuite par le Grenelle de l’environnement grâce aux conditions très généreuses de rachat de l’électricité solaire. Or, par peur de l’explosion d’une bulle spéculative, le ministère de l’Ecologie annonce une baisse du tarif de rachat, suivie d’un moratoire de trois mois sur les projets d’installation de panneaux photovoltaïques dépassant les 3 kilowatts. Thierry Miremont, l’ancien directeur de Photowatt confiait aux Echos que ce moratoire, “s’il se justifie par l’emballement spéculatif du marché, est arrivé pour Photowatt au pire moment“, au moment où la concurrence chinoise faisait rage.

Résultat, au premier semestre 2010-2011, les ventes de Photowatt reculent de 25%  et s’accompagnent d’une première vague de licenciement. La situation empirant, la société est placée en redressement judiciaire le 8 novembre 2011.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter