Du froid, toujours du froid, encore du froid…

En dépit de l’accalmie annoncée, la vague de “grand froid” continue de frigorifier la France et 55 départements sont toujours placés en vigilance orange. Ce froid glacial se révèle désormais meurtrier puisque six personnes sont décédées cette semaine.

Tandis que Météo France annonçait une légère remontée des températures pour la fin de la semaine, le froid continue de s’abattre sur la France. Et, si la vigilance orange a été levée dans l’Aude, elle a été activée dans les Bouches-du-Rhône, le Var et la haute-Corse. Cela porte donc à 55, le nombre de départements placés en vigilance orange, dont 3 en vigilance neige. Une neige lourde et collante est  en effet attendue dans les Bouches-du-Rhone et le littoral varois.

Cette vague de froid se révèle par ailleurs meurtrière puisque six personnes sont décédées depuis le début de la semaine, à cause des conditions climatiques extrêmes.

Alerte à la pollution

Quant à la consommation électrique, si le pic historique enregistré mercredi soir n’a pas été dépassé, elle demeure toutefois très élevée avec 99.250 mégawatts consommés hier soir. L’alerte Ecowatt est toujours maintenue en Bretagne qui doit continuer de modérer sa consommation entre 18h et 20h. Mais le Breton est respectueux des consignes et pour l’instant, aucune coupure n’est à déplorer.

Autre conséquence de ces conditions climatiques, des pollutions aux particules fines sont constatées dans plusieurs villes. Le seuil d’alerte de 80 microgramme par m3 d’air, a ainsi été dépassé à Angers dans le Maine-et-Loire  et la Roche-sur-Yon en Vendée. D’autres villes de Vendée sont extrêmement limites avec des valeurs de 72 microgrammes par m3.

Enfin, près de 10.000 habitants de Dijon, dans le quartier de la Fontaine d’Ouche, sont restés hier plusieurs heures sans chauffage ni eau chaude en raison d’une panne du réseau central.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter