UFC-Que-Choisir demande le retrait d’un détecteur de fumée

Après avoir réalisé divers tests relatifs à la fiabilité des détecteurs de fumées, obligatoires dans tous les logements en 2015, l’UFC-Que Choisir s’alarme de la dangerosité d’un détecteur défaillant, le Lifebox Security, toujours sur le marché, et le peu d’enclin des pouvoirs publics à mettre en place une véritable campagne d’information des Français s’agissant de la conduite à tenir en cas d’incendie.

Avec l’augmentation du nombre des incendies d’habitation et le nombre croissant de victimes en résultant (près de 500 morts, 10 000 brûlés annuels), la France détient le triste record de victimes d’incendies domestiques. La loi de mars 2010 devait enfin lancer une politique volontariste avec l’équipement obligatoire, d’ici le 8 mars 2015, de détecteurs fiables et la diffusion de campagnes d’information du public. Néanmoins, selon l’association de défense des consommateurs, des progrès restent à accomplir.

UFC-Que Choisir demande en priorité le retrait du détecteur Lifebox Security. Les test effectués sur ce dispositif révèlent en effet les difficultés du détecteur à analyser des fumées issues de feux couvants et, par voie de conséquence, sa non-conformité avec les normes européennes. Ce produit fait donc courir un risque aux consommateurs qui se croient protéger. “La présence sur le marché du Lifebox Security est d’ailleurs incompréhensible. La société Lifebox avait annoncé en août 2010 procéder au retrait de cette référence“, explique l’association.

Une campagne d’information nécessaire

L’association de défense des consommateurs demande également la mise en place d’une campagne sur la conduite à tenir en cas d’incendie. En effet, l’installation de détecteurs peut être plus dangereuse qu’utile si elle créée un sentiment de fausse sécurité ou si le déclenchement de l’alarme provoque des réactions de panique susceptibles d’avoir des conséquences dramatiques. La loi rendant obligatoire les détecteurs de fumée comportait pourtant la mise en place d’une telle campagne mais cette dernière se fait toujours attendre.

Les modèles étrangers soulignent pourtant la nécessaire association d’une campagne d’information préalable à l’obligation d’installation d’un détecteur.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter