La consommation électrique frôle le record

Alors que les spécialistes de RTE s’attendaient à battre le record de consommation électrique hier dans la soirée, le record de décembre 2010 tient toujours. Avec un pic à 96.300 mégawatts hier vers 19h, la consommation n’a donc pas dépassé le chiffre record de 96.710 MW.

Tandis que la vague de froid qui s’est abattue sur la France continue de sévir, 39 départements sont toujours placés en vigilance météo orange aujourd’hui, les chauffages fonctionnement en continu et la consommation électrique atteint des sommets. Toutefois, alors que RTE prévoyait un pic de consommation record hier vers 19h, le pic de mi-décembre 2010 n’a pas été battu. Avec une consommation de 96.300 MW, les 96.710 MW historiques ont été frôlés mais pas dépassés.

Black-out évité en Bretagne et PACA

La consommation électrique est donc très forte en ce moment mais EDF et sa filiale RTE assurent que le réseau national tient le coup. S’agissant de la Bretagne et de la région PACA, deux zones sensibles en raison de leur faible production électrique, les habitants sont toujours invités à modérer leur consommation en raison d’un risque de black-out. Si certaines villes et entreprise bretonnes avaient montré l’exemple dès la semaine dernière, plusieurs collectivités des Alpes-Maritimes ont elles aussi mis en place des mesures de restriction de leur consommation électrique.

Le Conseil général a par exemple décidé de réduire l’éclairage des routes départementales. La ville de Nice a de son côté limitée l’éclairage des enseignes électriques entre 18h et 20h.  D’une façon générale, l’Association des maires de France avait appelé “les maires à prendre les dispositions nécessaires pour maîtriser la consommation municipale électrique entre 18h et 20h“. Ces mesures combinées à une réduction de la tension électrique de 5% par RTE ont donc permis d’éviter le black-out redouté.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter