FNE publie sa carte de France des “combats à gagner”

France Nature Environnement a publié ce matin sa “carte de France des combats à gagner” pour l’environnement. Selon la fédération écologiste, cette carte vise à alerter les candidats à la présidentielle afin qu’ils intègrent certaines de ces problématiques dans leurs programmes.

Fédération écologiste regroupant quelques 3.000 associations de défense de l’environnement, FNE a donc publié ce matin sa “carte de France des combats à gagner“, recensant une trentaine de problématiques environnementales et autant d’initiatives à encourager.

Parmi ces combats, on retrouve notamment l’arrêt de la centrale nucléaire de Fessenheim, plus vieille centrale française, l’arrêt du chantier de construction de l’EPR de Flamanville ou encore l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Grégoire Lejonc, coordinateur du projet chez FNE explique aujourd’hui à l’AFP que “un certain nombre de ces combats sont connus, mais d’autres le sont moins comme le rejet des boues de dragage en mer sans contrôle” en Bretagne. “Nos demandes politiques, présentées dans ‘l’Appel des 3000’ s’appuient sur des luttes et des réalités de terrain” ajoute la fédération.

Des initiatives déjà en place

S’adressant aux politiques et plus particulièrement aux candidats en lice pour la présidentielle d’avril 2012, FNE évoque donc les “points noirs” environnementaux mais également les initiatives déjà en place pour tenter d’y remédier. “En, les généralisant, on a déjà les clés de la transition écologique” explique la fédération dans son communiqué avant d’évoquer par exemple le développement de l’agriculture biologique ou encore la mise en place de “corridors” de migrations de certains poissons.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter