90 millions de tonnes de nourriture gaspillées chaque année en Europe

Les Européens seraient des champions en matière de gaspillage alimentaire. En effet, chaque année, un Européen jetterait l’équivalent de 179kg de nourriture saine. Les députés européens ont alors pris le problème à leur compte et demandent que le sujet soit prioritaire, au même titre que la lutte contre le gaspillage énergétique.

Choqués par l’affolant gaspillage alimentaire des Européens, 179kg par citoyen chaque année,  les députés de l’Union ont donc décidé de prendre le problème en compte et ont voté la semaine dernière une résolution demandant à la Commission de remédier à ce “scandale“.  Les députés souhaiteraient en effet voir le chiffre du gaspillage réduire de moitié à l’horizon 2025, et proposent de faire de 2014, “l’année européenne contre le gaspillage alimentaire“.

La question la plus importante à l’avenir sera de répondre à la demande croissante de produits alimentaires, étant donné qu’elle sera supérieure à l’offre. Nous ne pouvons nous permettre plus longtemps de rester dans l’inaction, alors que des aliments sains et comestibles sont jetés à la poubelle. Il s’agit d’un problème éthique, mais également économique et social, avec d’énormes implications sur l’environnement“, a déclaré le rapporteur italien, Salvatore Caronna. “La balle est maintenant dans le camp de la Commission. Nous attendons une stratégie européenne convaincante qui proposera une ligne de conduite permettant aux 27 États membres de s’attaquer au problème de manière systématique”.

Un gaspillage tout au long de la chaine

Le gaspillage n’est pas le seul fait du consommateur final, il est constaté tout au long de la chaine de production. Ainsi, si le consommateur européen participe tout de même à hauteur de 42% au gaspillage alimentaire, l’industrie agro-alimentaire serait quant à elle responsable de 39% des denrées jetées, la distribution et la restauration pour 19%.

Mais alors que le gaspillage augmente, la population aussi et la question d’une alimentation saine pour tous se pose. Déjà, 70 millions d’Européens vivent sous le seuil de pauvreté. Une réflexion d’envergure doit alors être menée afin de lutter contre ce gaspillage, situation absurde quand on sait que de nombreuses associations caritatives peinent à apporter de la nourriture aux plus démunis. Les députés proposent alors des cours d’éducation alimentaire, afin de donner des conseils pratiques sur la conservation des denrées alimentaires, leur préparation et leur élimination aux écoliers européens. Les députés dénoncent également les “gros” packaging et proposent d’apposer sur les produits une date limite de vente, en plus de la date limite de consommation.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter