Veolia Environnement dans le viseur d’un avocat américain

Veolia Environnement pourrait faire prochainement l’objet d’une class-action aux Etats-Unis. Un juge doit décider dans les prochains jours de la validité d’une action en nom collectif déposée le 27 décembre dernier par un avocat américain contre l’entreprise française.

Un avocat américain, du cabinet Izard Nobel, représentant le Barbara L. Mc Kay Trust, a déposé le 27 décembre dernier une plainte pour une action en nom collectif à l’encontre de Veolia Environnement. Il reproche à l’entreprise française d’avoir publié des informations financières trompeuses entre 2007 et 2011, violant au passage la section 10 b) du Securities Exchange Act, réglementation boursière américaine.

Concrètement, selon les accusations américaines, Veolia aurait notamment surévalué ses résultats financiers. Or, Barbara L. Mc Kay Trust s’était porté acquéreur de 300 titres du groupe entre 2008 et 2011.

Cette procédure courante aux Etats-Unis et impossible en France, consiste à ouvrir la plainte à plusieurs plaignants. Dans le cas présent, le cabinet Izard Nobel dispose de 60 jours pour enrôler d’autres plaignants.Vivendi et Alstom ont déjà fait l’objet de ce type d’action judiciaire outre-Atlantique.

Veolia Environnement considère comme infondée toute allégation selon laquelle les communications financières visées auraient été trompeuses” indique la société sur son site Internet. La plainte vise en priorité l’ancien dirigeant du groupe Henri Proglio, aujourd’hui à la tête d’EDF, ainsi que son directeur financier de l’époque, Thomas Piquemal.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter