Une centaine de bélugas prisonnières des glaces russes

Une centaine de baleines bélugas, espèce protégée, ont été piégées par la banquise dans le détroit de Siniavinsk,  en mer de Béring, au nord-est de la Russie. Ces baleines très caractéristiques puisque d’un blanc immaculé, sont en danger de mort en raison du manque de nourriture associé à l’épuisement. Le gouvernement russe a alors dérouté un brise-glace pour leur venir en aide.

Selon le site Internet des autorités régionales de la région russe de Tchoukotcha, “un groupe de plus de cent bélugas est coupé de la pleine mer et prisonnier des gales en mer de Béring, à une quinzaine de kilomètres au sud du village d’Ianrakynnot“. Or, le village d’Ianrakynnot, situé à quelques 300 km des côtes de l’Alaska et à 6.000 km à l’est de Moscou, est très difficile d’accès en raison du climat très hostile qui touche la région.

Espèce protégée

Compte tenu du manque de nourriture et du risque d’épuisement, ces baleines blanches sont menacées de mort. De plus, l’avancée des glaces réduit progressivement les surfaces où elles peuvent reprendre leur respiration.C’est la raison pour laquelle le gouvernement russe a dérouté un brise-glace pour venir les délivrer au plus vite. Le Roubine, un remorqueur situé actuellement à près de deux jours du détroit de Siniavinsk où sont coincés les cétacés pourrait alors leur porter secours.

Pour rappel, la baleine béluga est une espèce protégée, faisant l’objet d’un programme de protection spécial dirigé par Vladimir Poutine en personne.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter