Ecologie politique : Jean-Vincent Placé tente de calmer le jeu

L’accord conclu entre Europe Ecologie-Les Verts et le parti socialiste continue de faire couler beaucoup d’encre. Tandis que François Hollande annonçait qu’il n’appliquerait sans doute pas l’intégralité de l’accord, mais uniquement les mesures essentielles, Jean-Vincent Placé lui enjoignait de rectifier le tir, des propos vivement critiqués par François Rebsamen, proche du candidat socialiste.

Depuis l’accord électoral conclu entre les deux formations politiques, les petites phrases pleuvent. Ainsi, Jean-Vincent Placé demandait à François Hollande de “rectifier le tir” après que le candidat socialiste ait annoncé ne pas avoir l’intention d’appliquer tout l’accord dans son programme, mais uniquement les mesures “les plus essentielles“. Cette nouvelle sortie du sénateur écologiste n’a pas plu à gauche et François Rebsamen, proche de François Hollande lui conseillait alors de “parler autrement”.

Halte au feu !

Invité de Jean-Pierre Elkabbach ce matin sur Europe 1, le numéro 2 d’Europe-Ecologie-Les Verts a toutefois tenté de calmer le jeu avec le PS. “Je voudrais qu’à gauche on débatte des vrais sujets. Je dis maintenant : halte au feu ! Cet accord, il est là. Il vaut ce qu’il vaut, ce n’est ni la Bible, ni le Livre rouge, il a vocation évidemment à évoluer“, explique-t-il avant de rappeler que François Hollande et Eva Joly “sont mécaniquement engagés par cet accord“. “Il faut trouver un équilibre que nous n’avons jamais trouvé sous la Ve République” précise-t-il . “Il n’y a pas de rupture“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter