Des matières fécales retrouvées sur les portables

Ames sensibles s’abstenir… Une récente étude menée en Grande-Bretagne révèle en effet qu’un téléphone portable sur six présente des traces de matières fécales. Un chiffre inquiétant quant on sait que certaines bactéries potentiellement mortelles telles qu’E.coli, sont présentes dans ces matières.

Un téléphone portable britannique sur six présenterait des traces de matières fécales. C’est ce que révèle une étude menée par des scientifiques de la London School of Hygiene & Tropical Medecine et de l’Insitut Queen Mary. Et, il semble alors probable que le même chiffre puisse être constaté en France. Cette étude pointe donc clairement la mauvaise hygiène des utilisateurs de portables, et donc d’une très grosse majorité de la population qui ne se lave pas les mains après être allée au toilettes.

Des utilisateurs sales et menteurs !

Par ailleurs, ces résultats constatent le caractère mensonger des réponses. En effet, 95% des personnes interrogées dans le cadre de cette enquête affirment se laver les mains dès que possible. Or 16% des portables donc 16% des mains, présentent des traces de matières fécales! Un chiffre inquiétant quand on sait que ces matières abritent certaines bactéries qui peuvent se révéler dangereuses pour l’homme, comme E.coli par exemple. Pour rappel, la souche 014 de cette bactérie a tué 48 personnes en Allemagne en juin dernier.

Pour le Dr Val Curtis de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, cette étude doit servir à réveiller la conscience hygiénique des britanniques. “J’espère qu’à la pensée de porter la bactérie E.coli sur leurs mains et sur leurs téléphones, les gens seront plus scrupuleux aux toilettes. Bien se laver les mains avec du savon est un chose simple mais qui peut sauver la vie“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter