Fukushima sous la menace d’une nouvelle explosion

Nouvelle inquiétude à Fukushima Daiichi. Selon l’information révélée par Tokyo Electric Power, l’exploitant de la centrale, des gaz inflammables auraient été détectés dans la conduite d’un réacteur.

Après plusieurs semaines de calme apparent à Fukushima, Tepco vient de rappeler que la situation sur place, au Nord-Est du Japon reste fragile. Si la nature précise des gaz n’a pas encore été déterminée, il semblerait toutefois fort probable qu’il s’agisse majoritairement d’hydrogène. Tepco souhaite néanmoins écarter tout risque de nouvelle explosion.

Si Tepco écarte tout risque de nouvelle explosion dans la centrale nucléaire japonaise de Fukushima,  la présence d’hydrogène dans la conduite d’un réacteur sème toutefois l’inquiétude. Pour contenir tout risque d’une nouvelle explosion,  l’exploitant de la centrale a d’ores et déjà injecté de l’azote dans le réacteur afin d’abaisser le niveau d’oxygène à l’intérieur.

Tepco se veut rassurant

Tepco se montre toutefois rassurant, et dans une conférence de presse organisée ce week-end, l’opérateur  explique “qu’en l’absence d’un facteur détonnant, on ne peut dire qu’il existe, dans l’immédiat, un risque élevé d’explosion“. L’inquiétude demeure tout de même, ce sont en effet des explosions d’hydrogène qui sont à l’origine des nuages fortement radioactifs qui se sont échappés de la centrale depuis le début de la catastrophe en mars denier.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter