DeepWater Horizon : BP principal responsable

Après dix-sept mois d’enquête, les autorités fédérales américaines viennent de rendre leur rapport. BP est jugé le premier responsable de l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, à l’origine de la plus importante marée noire du pays, touchant le Golfe du Mexique l’année dernière.

BP principal responsable de l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon en avril 2010, c’est la conclusion du rapport fédéral américain, rendu après dix-sept mois d’enquête. Ce rapport revient sur une série de décisions prises par le groupe britannique, décisions qui ont considérablement compliqué les opérations de cimentation intervenues la veille de l’explosion. Or, la cause principale de l’explosion serait liée “au défaut du coffrage en ciment du puits“.

Les décisions prises par BP auraient mis en danger la sécurité des employés, et largement contribué à la catastrophe estiment les autorités fédérales. Selon le rapport, “BP, en tant qu’opérateur officiel de la plate-forme en vertu des règlements BOEMRE, était responsable des opérations sur place, mais aussi de la sécurité et de la protection du personnel, des équipements, des ressources naturelles et de l’environnement“. BP aurait également “violé un certain nombre de règlements fédéraux concernant la sécurité en mer”.

Les sous-traitants épinglés

Si BP est reconnu comme étant le premier responsable de la catastrophe,  plusieurs sous-traitants , comme Halliburton , en charge du coffrage au fond de l’océan, ou Transocean, groupe suisse propriétaire de la plate-forme, sont également mis en cause par le rapport.

Pour rappel, l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon le 22 avril 2010, avait provoqué la pire marée noire jamais connue aux Etats-Unis, sinistrant une bonne partie de la faune et de la flore du Golfe du Mexique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter