Eva Joly commence fort !

A peine sortie vainqueur des primaires Europe Ecologie-Les Verts, Eva Joly entame sa campagne pour 2012 sur les chapeaux de roue. En s’attaquant au défilé militaire  du 14 juillet, la candidate écologiste a créé la polémique et suscité de vives réactions au sein de la scène politique française.

A peine intronisée candidate des écologistes pour la prochaine élection présidentielle, Eva Joly fait déjà parler d’elle. En proposant de remplacer le traditionnel défilé militaire du 14 juillet par un “défilé citoyen“, l’ancienne magistrate a créé le buzz ce week-end en battant le fer avec le Premier ministre, et créant également une certaine gène à gauche.

François Fillon “en colère

Commentant ces propos, François Fillon l’a alors accusé d’une “profonde méconnaissance” des traditions françaises, mettant le doigt sur sa bi-nationalité. “Je suis en colère quand j’entends comparer le défilé des forces françaises le 14 juillet à ce qui se passe en Corée du Nord.” “Cela témoigne pour le moins d’une grande mauvaise foi ou alors d’une profonde méconnaissance des traditions et de l’histoire de notre pays,” affirmait-il de Libreville où il était en voyage officiel.

Tous les candidats déclarés ou non, y sont allés de leur grain de sel. Ainsi , Martine Aubry s’en est pris à François Fillon pour son attaque sur la nationalité de la candidate écologiste, soignant ainsi un éventuel report des voix au second tour, tandis qu’à l’UMP, on dénonce ces propos indignes du “niveau d’une présidentielle“. La candidate socialiste a néanmoins voulu réaffirmé son attachement au défilé du 14 juillet, “moment où la nation rend hommage à son armée“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter