Obésité : pas de régime pour les femmes enceintes

Une étude internationale publiée la semaine prochaine dans la revue Diabetes, recommande aux femmes enceintes de ne pas suivre de régime durant leur grossesse. En effet, suivre un régime durant cette période pourrait porter préjudice à l’enfant, accroissant ces risques d’obésité, mais aussi de maladie cardiaque ou de diabète.

Pour la première fois, les travaux menés par des chercheurs de Grande-Bretagne, de Nouvelle-Zélane, et de Singapour, ont mis en évidence l’existence d’un lien entre un régime de la mère durant sa grossesse, et l’obésité de l’enfant plus tard. Pour le professeur Peter Gluckman, de l’Institut Liggins de l’Université d’Auckland, “c’est une découverte majeure parce que pour la première fois, nous disposons de données pour travailler sur le régime optimal pour une future maman“. “Cela pouura légèrement varié d’une mère à l’autre mais cela pourrait être un outil majeur pour gérer “l’épidémie” d’obésité“, confie-t-il à l’AFP aujourd’hui.

Déjà 3 kg de trop entre 6 et 9 ans

Pour mener cette étude, les chercheurs ont analysé le cordon ombilical de 300 bébés, et suivi ensuite les enfants jusqu’à l’âge de 6 à 9 ans. Et, les travaux montrent donc que le régime alimentaire de la mère a des conséquences sur l’ADN de l’enfant qu’elle porte, et ce, à travers un processus appelé “changement épigénétique“. Or, les enfants qui ont un changement épigénétique élevé consécutif au régime de leur mère, seront plus susceptibles plus tard de développer un métabolisme qui “fixe les graisses“, et donc de devenir obèses.

La corrélation était très forte, à tel point qu’au départ nous ne le croyions pas. Alors on a refait l’expérience encore et encore” explique le Pr Gluckman. Un tel phénomène se manifeste dès l’enfance, puisque, entre 6 et 9 ans, ces enfants auront déjà 3 kg de plus que leurs petits camarades, ce qui à cet âge, est déjà très important.

Conséquence directe de ce risque de surpoids, les risques de développer un diabète ou une maladie cardio-vasculaire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter