Fukushima : 11.500 tonnes d’eau radioactive dans le Pacifique

Tokyo Electric Power, opérateur de la centrale japonaise de Fukushima,  a annoncé ce matin qu’il allait rejeter 11.500 tonnes d’eau faiblement radioactive dans le Pacifique. Cette eau provient des opérations de refroidissement des réacteurs endommagés de la centrale.

Selon l’annonce faite ce matin par un porte-parole de Tepco, “quelques 10.000 tonnes d’eau stockées dans des cuves et 1.500 tonnes actuellement dans les réacteurs 5 et 6 ” de la centrale de Fukushima “vont être déversées dans l’océan dès que les préparatifs seront achevés“. Il a également précisé que l’eau en question était faiblement radioactive et serait sans danger pour la santé.

Cette eau provient des opérations mises en place par les ingénieurs de Tepco pour tenter de refroidir les réacteurs endommagés de la centrale. Des centaines d’ouvriers ont ainsi déversé durant des jours, des dizaines de milliers de tonnes d’eau sur les installations afin d’empêcher les barres de combustibles d’entrer en fusion. Mais ces opérations ont engendré d’importantes inondations dans les bâtiments et les galeries souterraines, et retardé l’avancée des travaux de remise en état du réseau électrique.

Rejeter pour mieux remplir

L’opération de largage décidée par Tepco devrait servir à vider les cuves pour les remplir à nouveau d’eau nettement plus radioactive. “De l’eau hautement radioactive s’est accumulée dans les salles des machines, en particulier dans celle du réacteur n°2 (..) Il est nécessaire de la transvaser dans des réservoirs prévus pour le traitement des déchets. Mais, ils sont actuellement remplis de 10.000 tonnes d’eau faiblement radioactive. Il faut rejeter cette eau afin de faire de la place” explique Tepco.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter