Les DAB abritent autant de microbes que les toilettes publiques

Une étude anglaise ayant pour objet les lieux publics et les germes, révèle que les distributeurs automatiques de billet abriteraient autant de germes que des toilettes publiques. Une bonne raison de faire des économies !

Des scientifiques britanniques de l’Institut Biocote ont donc analysé des échantillons prélevés dans divers lieux publics. Et les résultats ont de quoi faire peur. Les distributeurs automatiques de billet, utilisés chaque jour par des milliers de personnes  auraient une teneur en microbes identique à celle observée dans des toilettes publiques. Plus surprenant encore, les bactéries recensées sont les mêmes que celle présentes dans les toilettes, à savoir des coliformes ou des bacilles.

L’argent sale

De tels résultats ont surpris les chercheurs eux-mêmes qui ne s’attendaient pas cette conclusion. “Nous avons été très surpris par les résultats, le niveau de contamination des distributeurs était équivalent à celui des toilettes publiques” explique Richard Hastings, le directeur de l’étude dans un communiqué. Mais attention, si les DAB sont contaminés par de nombreux microbes, c’est également le cas des billets qu’ils distribuent. Si l’argent n’a peut-être pas d’odeur, on est aujourd’hui certain qu’il est en revanche sale.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter