Les punaises arrivent à Paris

Après avoir envahi New-York l’été dernier, les punaises attaquent désormais Paris. Ces charmantes petites bêtes se cachent principalement dans les draps, matelas et sommiers des habitations et prolifèrent rapidement.  Si la situation reste sous contrôle dans la capitale, les interventions de désinsectisation sont toutefois de plus en plus nombreuses.

L’été dernier, New-York avait subi une violente attaque de “bedbugs” ou punaises de lit semant le désordre parmi la population. Ces charmantes bestioles avaient non seulement envahi de nombreuses habitations de la ville mais également le siège des Nations Unies, l’Empire State building, le grand magasin Bloomingdale’s ou encore des hôtels de luxe. Un new-yorkais sur quinze avait été touché par la prolifération de ces punaises.

Après la seconde guerre mondiale une meilleure hygiène domestique et le recours massif aux insecticides avaient permis d’éradiquer la plupart des punaises de lit. Mais, dans les années 1970, bien des produits se sont révélés nocifs pour la santé ou l’environnement, d’où un emploi limité et en retour progressif des punaises. Elles ont aussi bénéficié du nombre croissant de voyageurs internationaux, leurs bagages abritant ces clandestins. Loin de la psychose  new-yorkaise, le service municipal d’action de salubrité et d’hygiène de la capitale est néanmoins intervenu près de 600 fois dans des logements depuis le début de l’année.

Des squatteurs piqueurs

Cette punaise est aussi appelée “bed bug” en raison de sa prédisposition à occuper nos lits, matelas, draps ou sommiers. Occupant aussi bien les logements insalubres que ceux des beaux quartiers, cet insecte se reproduit très rapidement, la femelle pouvant pondre jusqu’à 500 oeufs. Seule la pulvérisation d’un insecticide permet donc de venir à bout de ce squatteur.

Si la réaction de l’homme aux piqûres de punaises diffère d’un individu à l’autre, il convient néanmoins d’être attentif en cas de piqûre nocturne, dans un lit, avec une odeur plutôt nauséabonde autour du bouton. Ces punaises laissent également des traces brunes sur les draps. On trouve généralement de trois à quatre piqûres en ligne droite ou groupées au même endroit sur la peau. Les piqûres sont le plus souvent sur les parties exposées des bras, des jambes et du dos.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter