Pour bien maigrir, il faut bien dormir

Selon une étude menée aux Etats-Unis, des nuits plus courtes nuiraient aux bienfaits d’un régime alimentaire. En effet le manque de sommeil aurait une influence sur la perte de masse graisseuse.

Des chercheurs de la faculté de médecine de l’Université de Chigaco ont découvert que notre temps de sommeil aurait donc une influence sur la quantité de graisse perdue dans le cadre d’un régime alimentaire. Ainsi, au cours d’une nuit normale, la moitié de la perte de poids est de la graisse.

Mais, lorsque quelqu’un manque de sommeil, cette perte de graisse ne représente plus qu’un quart de la perte totale. “Si le but de votre régime est de faire fondre la graisse, ne pas assez dormir revient à se mettre des bâtons dans les roues,” explique le docteur Plamen Penev, un des auteurs de cette étude.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont suivi une dizaine de volontaires souffrant de surcharge pondérale et suivant un régime alimentaire équilibré mais pauvre en calories. Dans une première phase de quatorze jours, les participants ont fait des nuits de 8h30.

Déclenche la faim

Dans un second temps, ils n’ont plus dormi que 5h30 durant quatorze autres jours. Alors que les quantités de calories consommées ont été les mêmes durant les deux période, les participants ont perdu en moyenne 1,41 kg de graisse dans la première phase contre 0,6 dans le seconde.

Le phénomène pourrait alors s’expliquer par le fait que ne pas dormir fait monter le taux de ghréline dans le sang. Or cette hormone déclenche la faim et réduit la consommation d’énergie du corps.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter