Les Parisiens consomment de moins en moins d’eau

Selon les chiffres constatés par le Crédoc, les Parisiens consommeraient de moins en moins d’eau. Depuis 2008, ce sont ainsi près de 200 millions de mètres cube qui ont été économisés.

Depuis les années 90, la consommation d’eau dans la capitale ne cesse de diminuer au rythme progressif de 1 à 2% par an. Le Crédoc évoque dans les colonnes des Echos aujourd’hui le chiffre de 200 millions de mètres cubes économisés en 2008. Néanmoins, “cette forte régression n’est imputable ni à la démographie parisienne, stable depuis les années 199, ni à une politique d’économie de la ressource“.

Alors quel phénomène peut expliquer une telle décroissance ? Le Crédoc cherche une explication du côté des “gros consommateurs” d’eau que sont les hôpitaux, les entreprises, les hôtels, et  plus généralement l’industrie tertiaire. Anne Le Strat, l’adjointe au maire de Paris en charge de l’eau confie aux Echos que “non seulement la tertiarisation de l’économie, le remplacement des usines par les bureaux, a fait chuter la consommation, mais les gros consommateurs ont réduit leur consommation par souci d’économie“.

La fermeture d’Ivry

Le Crédoc suit l’adjointe sur ce point et cite l’exemple de Renault, qui a amélioré ses techniques de rinçage des véhicules et réduit ainsi sa consommation d’eau de 25% entre 1996 et 2001 alors que dans le même temps, sa production augmentait de 35%.

Les Parisiens ne consomment donc “plus que” 560 000 mètres cubes d’eau par jour. Or, les deux usines parisiennes produisent 300 00 m3 auxquels s’ajoutent 350 000 m3 provenant des eaux souterraines. En conséquence, les Echos évoquent la fermeture de l’usine d’Ivry qui sera réhabilitée prochainement en laboratoire hig-tech d’analyse de l’eau. et pépinière d’éco-entreprises.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter