Nouvel incendie dans le golfe du Mexique

Après l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon de BP en avril dernier, explosion faisant onze morts et à l’origine d’une marée noire historique aux Etats-Unis, un incendie a frappé hier une nouvelle plateforme  dans le golfe du Mexique. Si les autorités restent prudentes, il semblerait toutefois qu’aucune fuite de brut ne serait à déplorer.

Un incendie s’est donc déclaré hier sur la plateforme pétrolière exploitée par la compagnie Mariner Energy, située à 145 km de Vermilion Bay en Louisiane. Si l’origine de l’incendie reste à déterminer, il semblerait toutefois qu’il ne s’agit pas d’une explosion ou d’une fuite soudaine de pétrole ou de gaz.

Pas de pollution apparente

Quant aux 13 personnes présentes sur le site, elles ont plongé dès le début de l’incendie et ont toutes été repêchées par les gardes-côte. John Edwards, responsable des garde-côtes confiait sur la chaîne  MSNBC, qu’elles “ont toutes été localisées : elles portaient toutes une espèce de combinaison d’immersion qui les protège dans l’eau“.

L’ombre de la catastrophe de la plate-forme Deepwater Horizon de BP planait bien évidemment et si aucune fuite de brut ne semble s’être produite, des hélicoptères devraient toutefois survoler une nouvelle fois la zone aujourd’hui. Il semblerait donc que les systèmes automatisés ont bien fonctionné et ont interrompu le pompage de pétrole et de gaz des sept puits exploités par la plate-forme.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter