L’Outox promet de faire chuter le taux d’alcoolémie

Une nouvelle boisson révolutionnaire, qui sera présentée en France vendredi prochain, promet de faire chuter le taux d’alcool dans le sang de manière très rapide. Pas encore sortie dans l’hexagone, une telle boisson suscite bien évidemment de très nombreuses réactions.

Dans son invitation officielle pour la présentation de vendredi, la société belge Lifestyle  Drink SA qui commercialise ce nouveau produit, l’Outox, déjà présent sur les marchés canadien et japonais, explique que “cette boisson gazeuse (…) accélère de façon très importante la réduction du taux d’alcool dans le sang et permet aux individus de retrouver plus rapidement un état normal“.

Si la vente de cette boisson présentée sous forme de canettes de 33 cl devrait se faire dans un premier temps sur Internet, une porte-parole d’Outox confiait à l’AFP que sa société prévoyait de vendre ensuite ces canettes dans les grandes surfaces, les bars ou encore les restaurants.Ça peut même être vendu dans des distributeurs automatiques au sortie des facs, des boites de nuit” ajoute-t-elle.

Un tel produit provoque bien évidemment la colère des acteurs de la lutte contre l’alcoolisme, qui s’inquiètent de voir la consommation d’alcool exploser, notamment chez les jeunes qui n’auront alors plus peur du gendarme. Un produit avec de telles allégations peut être dangereux et nous y sommes très opposés. Il va à l’encontre de toutes les politiques de prévention sur l’alcool au volant“, confie Marie Favrot, directrice de l’évaluation des risques nutritionnels et sanitaires à l’Afssa.

Info ou Outox ?

Quant à Patrick Fouilland, le président de la Fédération des acteurs de l’alcoologie et de l’addictologie, interrogé par l’AFP, il ironise. “Si quelqu’un inventait un produit capable de diminuer  réellement le taux d’alcoolémie, il mériterait le prix Nobel (…) On voit régulièrement apparaître ce type de produits et je suis très sceptique“. Toutefois, la porte-parole d’Outox persiste et affirme que “des tests médicaux ont été réalisés et ils sont très probants“.

Ce n’est pas la première fois que ce type de produit est présenté en France. En 2006, Security Feel Better, promettait de faire chuter de trois à six fois le taux d’alcoolémie. Mais après avoir été interdit quelques mois, la communication autour de ce produit avait rapidement abandonné la réduction du taux d’alcool dans le sang pour insister sur le côté “anti-gueule de bois” du produit.

Comme nous, ils ont mis du fructose et du jus de citron, lesquels favorisent la digestion, mais ils ont ajouté pas mal d’éléments chimiques, de l’acide citrique ou de l’acide malique. Tout ça n’est pas très naturel” accuse Patrick Nicaise, PDG de PPN, l’entreprise qui commercialise depuis quatre ans Security Feel Better.

Alors, l’Outox, info ou intox, réponse vendredi.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter