Eyjafjöll : un nuage à un demi-milliard d’euros

Le nuage de cendres qui s’est répandu dans le ciel européen suite à l’éruption du volcan islandais Eyjajfjöll, provoquant une paralysie du transport aérien, aurait couté près d’un demi-milliards d’euros à l’industrie touristique française.

Didier Arino, directeur du cabinet Protourisme, invité d’Europe 1 ce matin, expliquait que “pour la France, on estime à 200 millions d’euros la perte pour les compagnies aériennes et, pour l’ensemble de la filière touristique, environ 500 millions d’euros“.

A titre de comparaison, Didier Arino juge cette situation moins grave qu’au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 qui avaient “conduit à une peur quasi panique de prendre l’avion, qui avait été extrêmement longue“. La perte avait alors été de plus de “cinq milliards de dollars à l’époque pour les seules compagnies aériennes“.

De son côté, le ministère de Affaires étrangères a annoncé hier soir qu’il accorderait une aide d’un million d’euros afin d’aider les 30.000 Français encore bloqués à l’étranger en raison des perturbations du trafic.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter