Nucléaire : signature d’un accord de coopération franco-italien

Jacques Repussard, le directeur général de l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire, l’IRSN, et Giovanni Lelli, le commissaire de l’Agence nationale italienne pour les nouvelles technologies, l’énergie et le développement économique durable, l’ENEA, ont signé vendredi à Paris un « accord de coopération » sur la sûreté nucléaire et la radioprotection.

L’accord  conclu vendredi s’inscrit dans le cadre du somme franco-italien co-présidé par le Président de la République française Nicolas Sarkozy et le Président du Conseil italien Silvio Berlusconi. Il devrait contribuer à concrétiser la coopération déjà lancée l’année dernière entre la France et l’Italie dans le secteur nucléaire, en particulier dans les domaines de la recherche, de la sûreté nucléaire et de la radioprotection. L’IRSN et l’ENEA s’attacheront à développer ensemble l’information du public.

Pour l’italien Giovanni Lelli, “l’engagement de l’ENEA dans le secteur nucléaire, en vue d’apporter un support à l’agence de sûreté nucléaire, concerne notamment l’acquisition des outils permettant d’analyser les processus et les systèmes nucléaires qui interviennent dans la technologie du réacteur EPR français. L’IRSN dispose d’une compétence indiscutable dans ce secteur puisqu’il est l’organisme d’expertise en sûreté nucléaire en support des autorités françaises“.

Le partage des expérience au service de la sureté

De son côté, Jacques Repussard estime que “l’objectif commun de l’IRSN et de l’ENEA est de partager leur expérience en radioprotection, sûreté et sécurité, afin de favoriser une utilisation sûre et responsable du nucléaire civil. Les ingénieurs et chercheurs des deux organismes vont pouvoir échanger leur expérience et développer des projets communs sur une gamme très vaste de sujets, allant des méthodes d’analyse de la sûreté des centrales aux recherches sur la sûreté des installations de fusion telles que ITER ou bien encore sur la surveillance radiologique des personnes et de l’environnement“.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du Protocole d’Accord entre la République Française et la République Italienne sur la coopération dans le secteur de l’énergie nucléaire, signé à Rome le 24 septembre 2009. Il contribuera au développement de la relation franco-italienne dans le domaine de la sûreté nucléaire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter