La pollution asiatique circule au-dessus de nos têtes

Une nouvelle étude publiée aujourd’hui aux Etats-Unis révèle que les polluants asiatiques, qui explosent avec la croissance économique dans cette région du globe, circuleraient autour du globe durant des années.

En raison de la mousson et de la forte circulation des vents en été, l’air de la surface de laTerre est rapidement transporté dans la haute atmosphère. C’est notamment le cas de l’air pollué asiatique, riche en particules de carbone, d’oxyde de soufre ou encore d’azote qui se retrouve expédié entre 32 et 40 km d’altitude.

William Randel, scientifique du Centre américain de recherche atmosphérique, un des principaux auteurs de ces travaux publiés aujourd’hui dans la revue Science explique que “la mousson est l’un des plus puissants systèmes de circulation atmosphérique sur la planète et ce phénomène saisonnier se produit juste au-dessus d’une région très polluée (…) La conséquence est que la mousson offre un moyen de transport de ces polluants dans la stratosphère“.

Le pire est à venir

Une fois installés dans la stratosphère, les polluants circulent alors autour de la Terre pendant plusieurs années, avant de retomber dans l’atmosphère ou de se désintégrer. Le plus inquiétant réside alors dans la forte augmentation, dans les prochaines décennies, de la croissance industrielle de la Chine et des autres économies en développement, dans cette région du globe, qui pourraient alors accélérer le phénomène.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter