GDF Suez, preferred bidder en Arabie Saoudite

GDF Suez et le groupe saoudien Aljomaih ont été retenus “preferred bidder” pour le prochain Independent Power Project, IPP, d’Arabie Saoudite. Le groupe français a été sélectionné suite à un processus d’évaluation parmi cinq offres différentes.

Ryadh PP11 est un nouveau projet de centrale électrique au gaz d’une capacité de 1 730 MW, situé environ à 125 km à l’ouest de la capitale. L’investissement total sera de plus de 2 milliards de dollars. L’électricité sera vendue à la Compagnie électrique saoudienne via un accord d’achat d’énergie d’une durée de 20 ans. Les partenaires ont présenté cette offre avec leurs prestataires Hyundai Heavy Industries et General Electric pour les turbines.

“Cette sélection comme « preferred bidder » pour l’IPP de Riyadh permet à GDF Suez de confirmer son engagement dans le développement des futures infrastructures de l’Arabie Saoudite“, a déclaré Dirk Beeuwsaert, Directeur Général Adjoint de GDF Suez, en charge de la branche Energie Europe & Internationale. L’Arabie Saoudite dispose actuellement d’une puissance installée de 29 000 MW. Elle devrait atteindre 60 000 MW d’ici 2020.

Centrale de Marafiq

En octobre 2009, GDF Suez a lancé l’exploitation commerciale de la centrale de Marafiq, un projet d’une capacité de 2 750 MW doté d’une usine de dessalement d’eau de mer de 800 000 m³/jour. Il s’agit du plus grand projet de production d’énergie et de dessalement au monde.  Cet Independent Water Power Project de 3,4 milliards de dollars sera entièrement opérationnel dans le courant de l’année.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter