Veolia Eau Ile-de-France sous la menace d’une grève illimitée

Alors que le résultat de l’appel d’offres du Syndicat des eaux d’Ile-de-France sur le marché de la distribution de l’eau des 144 communes franciliennes ne sera connu qu’au printemps, les salariés de Veolia s’inquiètent des économies imposées pour conserver ce marché. Ils menacent la direction du groupe d’une grève illimitée.

Le contrat de délégation de service public détenu actuellement par Veolia en Ile-de-France reste aujourd’hui le plus important d’Europe, avec l’alimentation  en eau potable de 4 millions de personnes dans 144 communes. Le Sédif devrait choisir prochainement entre les deux concurrents toujours en lice, Veolia et Suez Environnement, qui récupèrera ce contrat qui générait tout de même 376 millions de chiffre d’affaires en 2008 avec de surcroit une très bonne rentabilité.

Toutefois, la mise en concurrence de ce contrat détenu historiquement par Veolia devrait entrainer une baisse substantielle des coûts. Selon le quotidien les Echos, le Sédif attendrait une économie de quelques 40 millions d’euros et souhaite “une rémunération du délégataire réellement intéressée, risquée et plafonnée“.

Peur d’une détérioration des conditions de travail

Dans un tel cas de figure, même si Suez Environnement récupère le contrat, les 1.000 salariés de Veolia Eau en charge du dossier seront transférer chez le concurrent et conserveront leur poste. Mais, avec cette baisse annoncée des coûts, ils craignent une détérioration de leurs conditions de travail.

Nous avons notre histoire, nos accords avec Veolia, qui vont être mis à mal. Avec Suez, on risque de repartir de zéro. Nous n’avons aucun accord et nous n’avons encore eu aucun contact non plus, malgré notre demande de rendez-vous. Mais quel que soit le vainqueur, nos statuts seront modifiés” confient David Péclet et Sylvain Chiche, délégués syndicaux CGT Veolia Eau Banlieue de Paris au quotidien économique.

Ainsi, la grève annoncée devrait toucher l’approvisionnement en produits des trois usines de traitement d’eau franciliennes, les réparations des fuites ou les fermetures de branchements pour non-paiement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter