Le WWF présente ses nouvelles tirelires

Depuis presque vingt ans, le WWF-France et les Aéroports de Paris sont partenaires autour de la sensibilisation et l’éducation à l’écologie des voyageurs. Dans ce cadre, 12 points de collecte de dons sont disposés dans les lieux de passage des aéroports parisiens d’Orly et Roissy-Charles de Gaulle.

Grâce à cette mise à disposition gracieuse d’espace par les Aéroports de Paris, les bénévoles du WWF-France récoltent chaque année plusieurs dizaines de milliers d’euros sous forme de pièces et billets du monde entier. Ces dons contribuent au financement des missions du WWF, à savoir la protection des espèces menacées, la lutte contre les changements climatiques, l’éducation à l’environnement, la protection des forêts et des eaux douces?.

Arrivées à la fin de leur vie utile, ces tirelires légendaires sont aujourd’hui remplacées par de nouveaux modèles, imaginés par le jeune designer Yann Yvinec, designer freelance, issu de l’école d’Art et Design de Saint Etienne. Ces nouvelles tirelires véhiculent davantage l’image moderne de la fondation WWF-France et ont été éco-conçues.

De nouvelles tirelires éco-conçues

Conformément à sa mission de protection de l’environnement, le WWF s’est donné comme objectif d’entièrement “écoconcevoir” ce projet de remplacement des tirelires. L’éco-conception est une approche préventive visant à intégrer l’environnement dès la conception des produits. On estime que 80% des impacts générés par un produit dépendent directement des choix de conception.

Il était donc  important pour la nouvelle génération des tirelires du WWF d’améliorer son empreinte écologique. Si la structure est globalement plus légère et plus petite, le choix des matériaux et du lieu de fabrication ont également été repensés :
– Le bois a ainsi été privilégié aux autres matières, issu en outre de forêts françaises certifiées dans le Morvan.
– Le socle en béton fibré (Ductal) est plus résistant que le béton traditionnel, tout en sollicitant moins de ressources naturelles et d’énergie.
– Toutes les tirelires sont fabriquées en Bourgogne dans les ateliers de la société Topos Environnement, spécialisée dans l’artisanat respectueux de l’environnement.

L’avenir des anciennes tirelires

Les anciennes tirelires du WWF ont été récupérées et leur cycle de vie n’est pas terminé : les matériaux (bois, métal, plastique…) seront recyclés et parfois réutilisés pour la création d’oeuvres d’art originales. Quant aux douze pandas qui ont passé leur vie active à récolter les dons de nos donateurs, ils consacreront leur retraite bien méritée à une vie paisible dans les locaux du WWF-France, contribuant de temps à autre, en tant que bénévoles, aux animations du WWF.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter