• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • OGM – 200 jours amende requis à l’encontre de José Bové

OGM – 200 jours amende requis à l’encontre de José Bové

Le procureur de la république a requis 200 jours amende à 60 euros à l’encontre de José Bové pour arrachage de plants de maïs OGM en réunion à Murviel-lès-Béziers en août 2007.

Si pour le procureur Patrick Mathé, il faut prendre en compte le moratoire sur les cultures OGM intervenu depuis la date des faits, le préjudice matériel existe néanmoins et “tout cela n’excuse pas un geste illégal“.

Interrogé par l’AFP à l’issue de l’audience vendredi, José Bové estime que “ce qu’à demandé le procureur, c’est de l’ordre du symbolique“.

Le délibéré sera rendu le 2 avril prochain.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter