Déchets nucléaires : Areva et EDF trouvent un terrain d’entente

Deux semaines après avoir été convoqués par le Premier ministre et sommés de régler leur désaccord sur le sujet, Areva et EDF sont enfin parvenus à un accord pour le transport, le traitement et le recyclage des combustibles nucléaires usés. Les deux entreprises signeront donc un contrat avant la fin du premier trimestre 2010.

Après plusieurs semaines de conflit ouvert qui avait conduit Areva à suspendre le traitement des déchets d’EDF sur son site de La Hague, les deux groupes ont donc fini par s’entendre. Ils avaient jusqu’à jeudi 4 février pour trouver un terrain d’entente, c’est le délai que leurs avait fixé François Fillon à l’issue d’une rencontre avec les deux patrons, Anne Lauvergeon pour Areva et Henri Proglio pour EDF, le 20 janvier dernier. “Faute de quoi l’Etat les obligera à s’entendre“, avait précisé le Premier ministre.

Cet accord précise les conditions d’application de l’accord-cadre du 19 décembre 2008 fixant les principes de coopération de long terme pour les opérations de traitement-recyclage du combustible usé et la fabrication du MOX . Il garantit à EDF comme à Areva une visibilité de long terme dans leurs relations en matière de recyclage. Il est également prévu qu’EDF augmente à partir de 2010 les quantités de combustibles usés traités à La Hague de 850 tonnes par an à 1 050 tonnes par an et les quantités de combustible MOX fabriqués à l’usine Melox de 100 à 120 tonnes par an.

Concernant l’enrichissement de l’uranium d’EDF sur le site Areva d’Eurodif, Areva et EDF mettent tout en ?uvre pour aboutir rapidement à la conclusion d’un accord.


  • facebook
  • googleplus
  • twitter