Henri Proglio : jeune retraité et PDG

Alors que le flou demeure autour du statut et de la double casquette d’Henri Proglio, la polémique qui entoure le nouveau PDG d’EDF se déplace vers un autre terrain, celui du cumul salaire-retraite.

Nicolas Sarkozy l’a annoncé lors de son intervention télévisée, la double casquette portée par Henri Proglio ne devrait durer que quelques mois. Le Canard Enchainé se risque alors à fixer une échéance : l’assemblée générale de Veolia en mai prochain. Toutefois, interrogé par Reuters, le porte-parole de Veolia assurait qu’aucune “date de départ de Veolia n’a été décidée pour le moment“.

Néanmoins , certains affirment que cette période transitoire pourrait permettre à l’ex-PDG de Veolia de faire valoir ses droits à sa “retraite chapeau”. “Il n’a plus de contrat de travail chez nous. Il a eu 60 ans le 29 juin et avait 37 annuités de cotisations. S’il ne faisait pas valoir ses droits à la retraite, il perdait tout” explique le porte-parole de groupe. S’il bénéficie du versement de sa retraite de base, le nouveau PDG d’EDF a toutefois choisit de ne pas toucher pour l’instant sa retraite complémentaire, s’élevant à près de 740.000 euros par an.

Grâce à la loi du cumul emploi-retraite

Ainsi, l’annonce faite par l’ex-PDG de Veolia de l’abandon de ses émoluments de son ancien groupe n’a pas calmé la polémique qui s’est alors déplacée sur le terrain du cumul de son salaire à EDF et de sa retraite. Prié de dire si Henri Proglio pouvait cumuler sa retraite normale de Veolia et son salaire de PDG d’EDF, le porte-parole du groupe a répondu que “la loi du 1er janvier 2009 permet le cumul emploi-retraite.”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter