Le Pr Baulieu redonne l’espoir au malades d’Alzheimer

Le professeur Etienne-Emile Baulieu, déjà célèbre pour avoir découvert les vertus de la DHEA ou “hormone de jouvence”, annonce avoir découvert une protéine susceptible de faire reculer la maladie d’Alzheimer. A 83 ans, cet éminent scientifique espère donc enrayer le vieillissement du cerveau et offrir un espoir considérable pour les personnes atteintes de maladies dégénératives.

Vingt-cinq millions de personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer dans le monde. Autant dire que l’annonce du professeur Baulieu redonne le sourire à nombre d’entre-elles. Pour ce faire, Etienne-Emile Baulieu cible la protéine Tau, connue pour son rôle majeur dans les démences. Ses travaux consistent alors à combattre cette protéine en stimulant une autre protéine naturellement présente dans le cerveau, la FKBP52.

2 à 3 ans

Je pense que d’ici deux à trois ans, si nous continuons nos recherches, nous pourrons mettre au point un traitement contre la maladie d’Alzheimer. On a la cible, Tau, on a l’arme, la FKBP52. Reste à trouver les munitions, c’est-à-dire la molécule qui va nous permettre d’activer la production de FKBP52. On peut imaginer que nous arriverons à stopper l’évolution des symptômes” explique-t-il dans une interview accordée au quotidien 20minutes.fr.

Grâce à ces recherches, le Pr Baulieu espère pouvoir “offrir à des millions et des millions de personnes la possibilité de stopper cette maladie“. Toutefois, pour poursuivre ses travaux, il explique avoir besoin d’au moins 5 millions d’euros sur trois ans. Pierre Bergé, connu pour son implication dans la lutte contre le Sida et ses actions de mécénat, a déjà fait part de son intérêt pour les travaux du Pr Baulieu, lors de la conférence de presse de ce dernier à l’Institut de France.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter