Bertrand Delanoë se sent pousser des ailes… vertes

A deux mois des élections régionales, le maire de Paris s’est livré à une véritable envolée verte à l’occasion de la présentation de ses voeux mercredi dans les salons de l’Hôtel de ville.

Je me revendique plus que jamais en 2010 comme un écologiste de l’action, un écologiste de la gestion, pour des résultats” scandait mercredi le maire de Paris devant plusieurs centaines d’élus et de conseillers. Bertrand Delanoë a donc décidé de prendre un virage très vert, provoquant surprise et ironie à droite et du côtés des élus Verts de la ville.

Pour Denis Baupin, adjoint Verts en charge de l’environnement, “la morale qu’on peut tirer est que lorsque les électeurs votent massivement pour l’écologie en 2009, le maire fait des voeux écolos en 2010, donc il faut voter écolo en 2010“. Quant à l’UMP Jean-François Lamour, il juge le maire “très vert” mais surtout “fébrile de cette montée d’Europe Ecologie“.

Initiatives fortes” pour 2010

Le maire de Paris a donc annoncé de nombreuses “initiatives fortes” pour l’année à venir. Il a ainsi évoqué un plan “vélo” inédit pour la capitale avec de nouveaux axes cyclables et une reconquête des voies sur berges sans voiture. Il s’est également exprimé en faveur d’un “un plan biodiversité afin de protéger et développer la faune et la flore à Paris, protéger les espaces aquatiques dans la Seine et dans les canaux, et amplifier notre plan pour les murs végétalisés et les espaces verts“.

Enfin, Bertrand Delanoë annonce le lancement d’une enquête de faisabilité afin de déployer dans la capitale un réseau de micro-antennes relais de proximité.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter