Un permis de construire pour les antennes-relais ?

Alain GestAlain Gest a proposé hier dans un rapport sur la téléphonie mobile et les technologies sans fil, d’imposer un permis de construire obligatoire pour les antennes-relais. Le député de la Somme demande également la poursuite d’études indépendantes sur l’impact sanitaire des technologies sans fil sur les enfants.

Alain Gest a donc présenté hier dans son rapport une série de recommandations afin de permettre une plus grande transparence sur les liens existant entre la téléphonie mobile, la technologie sans fil et la santé. Et, l’une des mesures phare de ce rapport est “l’assujettissement de la demande d’installation des antennes-relais à la procédure du permis de construire“.

Le Président du conseil général de la Somme propose également d’instaurer “une taxe de 0,50 euro sur chaque téléphone mobile vendu“. Cette somme perçue servira à financer une “structure pérenne de recherches” qui serait chargée d’effectuer des études indépendantes sur l’impact sanitaire des technologies sans fil en général, et plus particulièrement, leur impact sur les enfants.

Une oreillette rétractable

Le rapporteur  recommande par ailleurs de “soutenir le projet international Mobikids qui vise, sur la base d’une étude de cas témoins, à étudier le risque de tumeur cérébrales chez les enfants de 10 à 24 ans“.  Alain Gest souhaiterait également “exploiter les moyens technologiques déjà existant qui permettent de focaliser les rayonnements du WiFi vers les seuls objets dont on a besoin, pour en limiter les rayonnements“.

Le parlementaire UMP propose enfin l’installation sur tous les nouveaux téléphones portables d’une oreillette rétractable.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter