POLITIQUE – Sarkozy victime de la taxe carbone

Selon une étude réalisée par l’IFOP, pour le Journal du dimanche, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy a chuté de 6 points en un mois. Désormais, seuls 39 % des sondés affirment être satisfaits de sa politique, contre 60 % de mécontents, qui critiquent la taxe carbone.

Pour Frédéric Dabi, directeur du département opinion de l’IFOP “Cette chute est clairement liée à la taxe carbone, Trois types de reproches ressortent. D’abord les sondés nous disent qu’ils ne comprennent pas le dispositif fiscal. Ensuite, ils pensent qu’il sera inefficace pour lutter contre le réchauffement. Enfin, ils voient cette taxe comme une mesure inégalitaire, qui pèsera plus, proportionnellement, sur les bas revenus que sur les hauts.

Selon le responsable opinion de l’institut de sondages : “on peut rapprocher ce mécontentement de ce qui s’était produit lors de l’installation du “bouclier fiscal” ou lorsque les banques ont été renflouées “.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter