• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • Nicolas Sarkozy veut réunir les principales économies avant Copenhague

Nicolas Sarkozy veut réunir les principales économies avant Copenhague

CopenhagueNicolas Sarkozy a soulevé hier, à la tribune des Nations Unies, l’idée d’un sommet des principales économies à la mi-novembre afin de préparer le grand rendez-vous de Copenhague en fin d’année.

Je propose que les chefs d’Etat des principales économies qui représentent rien moins que 80% des émissions de gaz à effet de serre, nous nous retrouvions à la mi-novembre (…) pour sortir des jeux de rôle, des discours qui ne sont pas suivis d’effets, des jeux diplomatiques, pour mettre sur la table des propositions concrètes” a annoncé le président français lors de la réunion sur le climat organisée en marge du G20. “Nous sommes aujourd’hui sur la voie de l’échec si nous continuons ainsi (…) A 87 jours de Copenhague, nous avons besoin de propositions, d’actions et de responsabilité“.

Comptables de l’avenir de la planète

S’agissant des pays émergents, Nicolas Sarkozy juge nécessaire de “réduire la croissance de leurs émissions avec l’aide financière et technologique des pays développés“. Pour ce faire, il souhaite qu’un “mécanisme efficace” soit mis en place afin d’aider ces pays. “Si on ne fait pas ça, les pays émergents ne nous rejoindront pas. Or ils doivent nous rejoindre parce qu’ils sont comptables eux aussi de l’avenir de la planète“.

Enfin, le chef de l’Etat français a ajouté que nul ” ne pourra s’exonérer d’efforts“, précisant à l’adresse des pays émergents  que “soit on y va tous ensemble et nous vous aiderons à financer, et nous vous aiderons par des transferts et des technologie, soit on y va pas, et dans ce cas, on sera obligé de créer une taxe carbone aux frontières de l’Europe“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter