COPENHAGUE – Nicolas Hulot se déclare pessimiste

A l’occasion la présentation de son film “Le syndrome du Titanic” à Strasbourg, Nicolas Hulot a exprimé son pessimisme quant aux chances de succès du prochain sommet de Copenhague sur le climat, en l’absence d’une évolution significative de la position américaine.

La position américaine était très importante, et on a cru à un moment que l’arrivée d’Obama allait peut-être inverser la vapeur. Sauf qu’Obama, malgré son charisme, sa volonté, découvre que les changements climatiques sont les dernières préoccupations des Américains“, constate l’animateur écologiste. “Si on échoue à Copenhague, c’est comme si on se mettait un bandeau sur les yeux dans le brouillard avec les gaz à fond“, ajoute-t-il.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter