La grippe A pas plus dangereuse qu’une grippe classique

eternuementSelon le Dr Marc Lipsitch de l’université américaine de Harvard, le taux de mortalité de la grippe A semble inférieur aux prévisions. Il se situerait dans la moyenne du taux d’une grippe saisonnière classique, ce que confirme pour l’heure, les chiffres des médecins français du réseau Sentinelles.

A l’occasion d’un séminaire d’experts de la grippe réunis hier à l’Institut américain de médecine de Washington, ce spécialiste des maladies infectieuses déclarait que la grippe H1N1 était “particulièrement bénigne chez les enfants, c’est l’une des bonnes nouvelles concernant cette pandémie“. “A moins d’une mutation du virus, je pense que l’on peut dire que nous sommes dans la catégorie1 de la pandémie. Ceci n’est apparu clairement que récemment” ajoute Marc Lipstitch.

250 à 500.000 personnes meurent chaque année de la grippe “classique”

En effet, les autorités sanitaires américaines ont établi une échelle d’indice de gravité comprenant 5 catégories. La catégorie 1 s’applique à la grippe saisonnière avec un taux de mortalité de 0,1%. A l’inverse, la catégorie 5 correspond à la grippe espagnole de 1918 qui présentait un taux de mortalité supérieur ou égal à 2%.

Pour rappel, la grippe saisonnière “classique” est à l’origine du décès de 250.000 à 500.000 personnes chaque année dans le monde.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter