Hydroélectricité : Jean-Louis Borloo souhaite accélérer la mise en concurrence

Borloo 1207Jean-Louis Borloo aurait adressé un courrier à Pierre Gadonneix, PDG d’EDF, afin de lui demander d’accélérer la mise en concurrence des barrages hydroélectriques sous concessions.

Selon l’information révélée par l’AFP, le ministre se serait donc adressé à EDF par courrier afin de lui rappeler ses obligations de mise en concurrence des barrages hydroélectriques. Jean-Louis Borloo avait en effet signé en juillet 2008 un décret fixant les règles de la mise en concurrence des concessions des 399 barrages français dont 80% sont exploités par EDF.

Les concessions hydroélectriques devraient être regroupées par vallées avec trois premiers ensembles soumis à la concurrence d’ici à 2013. Ainsi, Philippe Pesteil, administrateur CFDT chez EDF explique que “d’ici 2014, à peu près 5.3000 mégawatts de puissance hydraulique seraient ainsi mis en concurrence“.

De même, un porte-parole d’EDF rappelle que les premières procédures de mise en concurrence des concessions hydrauliques “devraient être engagées fin 2009, voire début 2010” et qu’elles concerneraient “des ouvrages du Massif Central comme la Truyère ou la Dordogne et des Alpes avec l’Arc et le Drac“.

Accélérer l’ouverture

Toutefois, Jean-Louis Borloo indique dans sa lettre qu’il souhaiterait voir “accélérer l’ouverture du marché de la production électrique“. Pour Philippe Pesteil, “avec l’aveu de cet objectif, la preuve est faite que le gouvernement a prémédité le partage du gâteau hydroélectrique français” à l’image de ce qui a été annoncé dans le nucléaire.

Le gouvernement a annoncé mardi que les concurrents d’EDF pourront acheter une partie de la production électrique du groupe public à un prix défini par le coût du parc nucléaire afin de “favoriser la concurrence“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter